Nous consultons notre smartphone 150 fois par jour

Le matin, au réveil, la première chose que nous faisons est d’allumer notre smartphone et de consulter notamment les différentes notifications. D’ailleurs, cela se prolonge lorsque l’on prend notre petit-déjeuner.

Tout au long de la journée, sans réellement s’en apercevoir, on va consulter son portable. Différentes études ont été menées sur la dépendance vis-à-vis de ces appareils et celles-ci montrent combien il est devenu un objet central de notre quotidien.

Un geste mécanique lié à une forme d’addiction

Que ce soit pour accéder à nos e-mails, à Facebook, lire les actualités, découvrir les résultats sportifs, jouer à Candy Crush, aller sur Twitter, répondre à ses messages sur WhatsApp, etc… Nous sommes nombreux à nous connecter un très grand nombre de fois par jour à notre smarphone.

Le pire, c’est qu’il s’agit souvent d’un geste instinctif, quasiment mécanique. Le téléphone mobile est comme un prolongement de notre main.

S’il nous parait difficile de compter nous-mêmes le nombre de fois où l’on consulte notre smartphone, certaines études se sont penchées sur cette dépendance. En moyenne, le nombre varie de consultations varient entre 100 et 300 fois par jour.

Dans son expérience de 3 mois sans internet dont il a fait un documentaire, le journaliste de Canal+ Pierre Olivier Labbé indique qu’il dégainait son smartphone 150 fois par jour. 

Réduire sa dépendance au smartphone

Face à cette redoutable constatation, prendre ses distances avec son appareil préféré est un excellent moyen de mieux profiter de son temps.

Si l’expérience est difficile, elle n’est pas impossible. Il suffit juste de se forcer à ne pas ouvrir son portable à certains moments clés de la journée : au réveil, dans lit, lors des repas, dans une file d’attente, au bar, au restaurant…

D’ailleurs, la detox digitale est une réelle solution à ce mal du siècle. Entre les applications, les séjours déconnectés et notre méthode, vous avez l’embarras du choix.