Pensez-vous avoir besoin d’une detox digitale?

Le postulat de départ est qu’il n’est pas évident de s’en rendre compte. On le remarque plus facilement chez les autres que chez soi (comme pour bien d’autres défauts). Pourtant, la plupart d’entre nous sommes dépendants à notre smartphone.

Les quelques fois où vous vous êtes fait la la remarque « Suis-je accroc à internet? », vous avez sans doute enchainé une nouvelle vague de vidéos sur YouTube ou un nouveau check général de vos notifications…Oserez-vous vous poser réellement la question?

Une Detox Digitale n’est pas une sanction

Il suffit de réfléchir au nombre de fois où l’on « dégaine » son mobile par jour et par heure. Une mobile detox pourrait donc s’imposer pour nous tous.

Un smartphone est consulté au moins 100 fois par jour

Selon une étude réalisée par le célèbre magazine américain Time, 68 % des personnes interrogées prennent leur téléphone portable avec eux au lit. D’ailleurs beaucoup regardent leur mobile avant de se coucher, et font de même le matin au réveil.

De même, 20 % des utilisateurs regardent leur smartphone toutes les 10 minutes. Notons également que, toujours selon cette même enquête, un tiers des personnes se sentent anxieuses lorsqu’elles sont séparées de leur mobile pendant un certain temps. D’autres études ont montré qu’en moyenne, nous allumions notre smartphone entre 100 et 300 fois par jour.

Tous ces gestes sont réalisés sans s’en rendre compte, pourtant il marque une réelle soumission à notre téléphone portable.

Quelques questions clés à se poser concernant la detox digitale

1. Quelle est la quantité de messages que vous envoyez chaque jour?

2. Postez-vous moins ou plus de 5 fois par semaine (tous réseaux confondus)?

3. Au restaurant, votre entrée est très esthétique. Avez-vous le réflexe de la prendre en photo puis de la poster sur Instagram?

4. Votre smartphone tombe dans l’eau et devient inutilisable, quel est votre premier réflexe?

Se forcer à réduire son utilisation du smartphone

Plusieurs personnes et notamment certains journalistes comme Pierre-Olivier Labbé (voir notre article concernant sa cure 1.0), se sont lancés dans une digitale detox pendant plusieurs mois. Le but est de ne plus utiliser ni internet, ni son portable pour faire évoluer son comportement quotidien.

Bien sûr, il s’agit là d’une expérience extrême. Sans vous déconnecter totalement d’internet, nous vous conseillons d’essayer une digitale detox. Tentez l’expérience ne serait-ce qu’une journée, c’est-à-dire un jour entier sans allumer votre portable.

Vous verrez, la tâche s’avère extrêmement difficile, mais très révélatrice. L’objectif final de la detox digitale n’est pas de jeter son smartphone à la poubelle et de ne plus jamais l’utiliser, mais juste de réduire sa dépendance vis-à-vis de celui-ci.

Il y a de (trop) nombreux moments dans la journée où l’on regarde son mobile alors que cela n’est pas indispensable. Ces habitudes sont à rayer de votre quotidien.