Les 6 symptômes d’une addiction à votre smartphone

Parmi les symptômes liés à une addiction à votre smartphone, certains pourraient bien vous surprendre. Certaines populations comme les cadres, les jeunes actifs et les adolescents sont particulièrement assujetties à ces symptômes.

Les signaux qui témoignent de l’addiction à votre smartphone

L’utilisation intensive d’un smartphone entraine des dommages psychologiques et physiques réels dont il est préférable d’avoir conscience. D’ailleurs, un néologisme a même été inventé, il s’agit du terme Nomophobia qui décrit une personne qui se sent complimentent perdue sans son smartphone (et la peur de rater des informations clés).

 

stress-nomophobia

Augmentation du stress


Cela est un fait avéré et facilement vérifiable par chacun d’entre nous. Au fil du temps, le cerveau est habitué à « vérifier » votre portable pour voir si une nouvelle information (Facebook, Twitter, WhatsApp ou quelconque notification) est apparue.

Ce besoin de vérifier génère un stress finalement particulièrement inutile… Ce stress est même physique puisqu’une étude suisse  montre que l’addiction au geste qui consiste à dégainer son portable est similaire à celui du geste d’un fumeur.

insomnie-addiction

Insomnie récurrente


L’addiction à son smartphone peut rendre une personne insomniaque, car celle-ci a beaucoup plus de mal à se déconnecter de son travail et des réseaux sociaux. Surfer sur internet est dorénavant considéré comme un loisir à part entière, mais cela a une réelle incidence sur le cerveau qui a besoin de sa dose de vidéos, de buzz, de tweets et de posts, et ce, jusqu’à dans le lit.

Le sommeil est fait pour « réparer » le corps, mais avoir son smartphone à portée de main est véritablement une mauvaise idée (l’excuse du réveil n’est pas valable…)… A terme, cette addiction, et le fatigue générée, peut entrainer un manque de productivité, des difficultés à se concentrer ou encore une activité cérébrale en-deça la normale.

Dans votre cycle de sommeil, la mélatonine joue un rôle-clé, car cette substance présente dans notre cerveau gère la différence entre la nuit (= il faut se reposer) et la journée (= être en action). Or, la lumière de l’écran de votre portable va donner l’impression au cerveau qu’il s’agit du jour.

anxiete-smartphone

Anxiété

Les smartphones permettent de se connecter au monde en quelques secondes. En soi, cela est une véritable prouesse et une chance incroyable.

Toutefois, cette avancée technologique comporte des revers sur le corps et l’esprit puisque cette addiction génère, sans surprise, une anxiété accrue. Le besoin de constamment « checker » son portable et de voir qu’il n’y a aucune nouvelle notification est un ennemi pour votre cerveau.

Ne pas avoir de message est un facteur d’anxiété puisque le fait de vérifier son téléphone portable indique que l’on souhaite recevoir des notifications. In extenso, cela implique aussi le fait de ne plus « vouloir » apprendre, car tous les outils nécessaires sont sur notre smartphone (plans, traducteurs, recettes, etc…).

depression-addiction-smartphone

Dépression

Certains penseront que cet article va trop loin, mais la réalité est bien celle-ci puisque l’addiction à son smartphone peut entrainer une dépression (plus ou moins sévère selon les personnes). De nos jours, les personnes préfèrent la communication virtuelle à la communication en direct.

Les personnes addicts ont beaucoup de mal à être éloignées de leur smartphone. La dépression est finalement une forme aiguë de l’anxiété face à cette absence de message alors que le « check » est compulsif.

Le fait de ne pas avoir de réponse à un message constitue une anxiété qui peut mener à la dépression. Cela peut aussi entrainer une forme d’agressivité si la personne n’est pas en mesure de checker son téléphone portable (batterie vide, écran cassé, oubli à la maison, etc…).

probleme-sociabilisation

Problèmes de socialisation

Sans surprise, l’addiction à son smartphone entraine des difficultés à nouer des relations sociales 1.0. Le fait d’être toujours entrain de consulter son téléphone entraine une exclusion automatique (sensation d’être dans sa bulle).

Naturellement, les personnes entourant la personne addict seront déçues par cette attitude. Même au sein du couple, cela peut avoir des impacts négatifs. N’oublions pas que les smartphones ont été créés pour nous connecter au monde et non pour nous en isoler.

sante-detox-digitale

Problèmes de santé

Selon certaines études, le manque de sommeil évoqué plus haut peut entrainer des problèmes cardiaques, de diabète, des pertes de mémoire ou encore des difficultés à apprendre.

Le lien entre le téléphone portable et la santé n’est pas un mythe conçu de toutes pièces par des alter-mondialistes en quête d’attention alors soyez vigilants quant à votre usage de ce bout de plastique…