Chiffres clés

Plutôt que de s’attarder sur les conséquences négatives d’une hyper-connectivité avérée, nous souhaitons vous montrer par quelques chiffres clés que ce danger est aussi discret qu’évident.

L’objectif n’est pas de diaboliser la technologie, mais de bien prendre conscience de son importance croissante dans notre quotidien. Alors, besoin d’une detox digitale pour reprendre le contrôle?

150

C’est le nombre de fois que nous dégainons notre smartphone pour vérifier si une nouvelle information n’est pas arrivée. Comme l’utilisateur moyen est connecté à Facebook (et ses nombreuses pages « J’aime »), à Twitter (et son fil de tweets impossible à stopper) et de nombreuses applications : Oui, il y aura toujours une nouvelle nouvelle nouvelle notification. Quid d’une tendinite à force de réaliser ce geste?

72

C’est le nombre d’heures de vidéo envoyées toutes les 60 secondes sur YouTube. Autrement dit, il y a de grandes chances que vos chaînes favorites aient réalisé une nouvelle vidéo dont vous recevrez une notification.

270 000

C’est le nombre de tweets échangés toutes les 60 secondes sur le réseau social au petit oiseau bleu. Il a l’air joyeux et enthousiaste cet oiseau, mais il gratte chaque jour de nombreuses minutes inutiles à ses followers (même s’il y a des minutes utiles sur Twitter).

3 600

C’est le nombre de photos uploadées sur Instagram toutes les 60 secondes. Que ce soit JMichel18 à la plage ou Svetlana.Bigboobs qui est à la salle de sport, les photos déferlent sur le fil d’actualité d’Instagram en permanence.

2 Millions

C’est le nombre de requêtes (=recherches) reçues par Google toutes les 60 secondes. Autrement dit, ces mêmes requêtes sont étudiées par les webmasters qui vont ensuite créer un contenu qui sera éditer sur un site web puis repris sur les réseaux sociaux = Notification!

30% – 50% – 61% – 67% – 150%

Un Américain moyen passe 30% de son temps consacré aux loisirs…sur son smartphone

1 personne sur 2 préfère communiquer « numériquement » qu’en vrai

61% des utilisateurs sont addicts à internet sur leur smartphone

67% des personnes checkent leur smartphone même s’il ne vibre/sonne pas

Les gros consommateurs d’internet ont 150% de « chance » de plus de faire une dépression